EDUCATEUR·ICE SPECIALISE·E

Présentation du métier

L’éducateur spécialisé intervient dans une démarche éthique dans le respect de l’altérité. Il favorise l’instauration d’une relation à l’autre en adoptant une démarche réflexive sur ses pratiques professionnelles. Il s’inscrit dans une analyse partagée de sa pratique professionnelle dans le respect de la confidentialité des informations concernant les personnes.

L’éducateur spécialisé intervient dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d’insertion.

Il travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire ou pluriprofessionnelle. Son intervention s’effectue dans le respect du projet institutionnel et de l’expression de la demande des personnes accompagnées.

En fonction de son cadre institutionnel et de ses missions, il est amené à organiser et/ou coordonner des projets et/ou mobiliser des équipes dans la mise en place d’actions socio-éducatives en interne ou dans le cadre de travail en partenariat. Il est en lien avec des partenaires et des réseaux d’acteurs du territoire.

L’éducateur spécialisé est en veille professionnelle et développe une expertise sur les évolutions du secteur ou de l’environnement dans lequel il agit et intervient. Il intègre les évolutions dans son activité et dans ses modes d’intervention et partage ses analyses avec les acteurs concernés.

Lieux d’intervention - Débouchés

L’Educateur Spécialisé est amené à travailler avec des enfants, adolescents, adultes, familles et groupes en situation de vulnérabilité ou de handicap… pour des Collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (Etat, Hospitalière, Territoriale),… dans le cadre de l’insertion, du handicap, de la Protection de l’enfance ou de la protection judiciaire de la jeunesse…

Quelques exemples d’établissements : Maisons d’enfants à caractère social, foyers de l’enfance, foyers jeunes travailleurs, centres maternels, aide éducative en milieu ouvert, centres de prévention spécialisée, centres d’hébergement et de réinsertion sociale, unités d’hébergement diversifiées, foyers maternels, établissements scolaires, instituts d’éducation motrice, instituts médico-éducatifs, établissements d’aide par le travail (ESAT), centres médico-psychopédagogiques (CMPP), hôpitaux…

Inscription et brochure

Informatino sur la formation de moniteur spécialisé de l'Afertes

Objectifs de la formation (aptitudes et compétences)

Le cycle de formation a pour but de former des intervenants de l’intervention sociale. Il doit leur permettre de construire et développer les capacités professionnelles relatives à leurs fonctions en les amenant à s’approprier :

    • Relation éducative dans l’accompagnement social et éducatif spécialisé.
    • Cadre de l’accompagnement social et éducatif spécialisé.
    • Participation et mobilisation des personnes
    • Conception et conduite de projets éducatifs spécialisés.
    • Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle.
    • Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux.

Logo du diplôme conférant grade de licence

Diplôme de Niveau 6 (anciennement II) conférant Grade de licence
Inscrit au répertoire national des certifications professionnelles : RNCP34825
Code ROME : K1207
Eligible au Compte Personnel de Formation (CPF) : Code CPF : 94733
Formacode : 44092

Programme de la formation

La formation préparant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé est une formation professionnelle inscrite dans une pédagogie de l’alternance. Elle comporte 1450 heures d’enseignements théoriques et 2100 heures (60 semaines) de formation pratique. Des allègements de formation et dispenses de certifications peuvent être accordés sous conditions de diplôme et d’expérience professionnelle. La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, un enseignement de langue vivante étrangère et un enseignement relatif aux pratiques informatiques et numériques.

Les contenus de formation s’organisent en quatre domaines de formation :

    • DF1 – La relation éducative spécialisée (500 heures)
    • DF2 – Conception et conduite de projet éducatif spécialisé (400 heures)
    • DF3 – Travail en équipe pluri professionnelle et communication professionnelle (300 heures)
    • DF4 – Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux (250 heures)

Les 4 domaines de formation du référentiel professionnel s’articulent autour de trois axes d’enseignements complémentaires et indissociables à l’acquisition de compétences professionnelles que sont :

    • Les connaissances théoriques,
    • Les méthodologies d’interventions professionnelles,
    • Le positionnement professionnel.

Les 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation « initiation à la méthode de recherche ».

Des allégements peuvent être accordés en fonction du parcours de formation et/ou du parcours professionnel du candidat

Formation théorique

Relation éducative dans l’accompagnement social et éducatif spécialisé

    • Instaurer une relation éducative
    • Identifier et analyser les besoins, les attentes et les ressources de la personne ou du groupe
    • Développer une compréhension de la situation de la personne
    • Assurer une fonction d’étayage et de repère dans une dimension éthique
    • Accompagner la personne dans la compréhension et l’appropriation du cadre et des règles
    • Contribuer au développement et au maintien de l’autonomie de la personne
    • Accompagner à l’exercice de la citoyenneté

Cadre de l’accompagnement social et éducatif spécialisé

    • Organiser le cadre adapté à la rencontre
    • Se saisir des temps et espaces non formalisés pour permettre la rencontre
    • Créer des espaces et des temps propices au travail éducatif
    • Utiliser le quotidien individuel et collectif comme support à la relation éducative

Participation et mobilisation des personnes

    • Créer les conditions pour mobiliser les ressources de la personne, de la famille, du groupe et de l’environnement pour l’accompagnement éducatif
    • Rechercher et soutenir la participation des personnes dans l’accompagnement éducatif
    • Créer les conditions pour que la personne soit auteure de ses projets
    • Favoriser l’expression des personnes
    • Soutenir la personne dans l’accès à ses droits
    • Favoriser le développement des capacités de la personne
    • Favoriser les interactions dans un groupe
    • Favoriser et soutenir les dynamiques collectives
    • Associer la personne au suivi des actions mises en place tout au long de son parcours
    • Créer les conditions de la participation de la personne dans les différentes étapes de l’accompagnement éducatif
    • Observer, analyser et rendre compte des situations éducatives
    • Etablir un diagnostic socio-éducatif partagé
    • Co-construire avec la personne, ou son représentant, un projet d’accompagnement à partir d’une analyse partagée de la situation
    • Concevoir un projet socio-éducatif
    • Concevoir et mettre en œuvre l’animation du quotidien
    • Mettre en œuvre une intervention socio-éducative individuelle ou collective
    • Mettre en œuvre le suivi du projet socio-éducatif et évaluer les effets des actions menées
    • Réajuster ses pratiques dans le cadre du projet socio-éducatif
    • S’inscrire dans un travail d’équipe et dans une dynamique institutionnelle
    • Assurer en équipe la cohérence de l’action socio- éducative
    • Présenter un projet socio-éducatif
    • Elaborer, gérer et transmettre de l’information dans un cadre éthique et dans le respect des droits des personnes
    • Rédiger des écrits professionnels
    • Appréhender et mobiliser l’environnement numérique
    • Représenter le service, l’établissement, l’institution
    • Construire et entretenir une relation partenariale
    • Assurer en équipe la cohérence de l’action socio- éducative
    • S’informer et se former pour faire évoluer ses pratiques
    • Contribuer à la réflexion, la formalisation et l’utilisation d’outils d’évaluation
    • Développer, partager ses connaissances professionnelles
    • Rendre compte de l’expérience de terrain pour aider à l’évaluation des dispositifs de politiques publiques et au respect des droits fondamentaux

Formation pratique

La formation pratique, délivrée au sein de sites qualifiants, est l’un des éléments de la qualité du projet pédagogique de l’établissement de formation. Elle participe à l’acquisition des compétences dans chacun des domaines identifiés au sein du référentiel professionnel au même titre que la formation théorique et ne saurait être dissociée de cette dernière.

Pour les candidats effectuant la totalité de la formation, la durée totale obligatoire de la formation pratique est de 60 semaines (2 100 heures). Elle se déroule sous la forme de trois périodes de formation pratique : Ces formations pratiques, dont l’une peut être effectuée dans une structure recevant du public en situation d’hébergement, doivent être représentatives d’expériences diversifiées en termes de publics et de modalités d’intervention.

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

    • Etre titulaire du baccalauréat
    • Etre titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV
    • Bénéficier d’une validation de leurs études, de leur expérience professionnelle ou de leurs acquis personnels, en application de l’article L. 613-5 du code de l’éducation

Le processus pédagogique mis en œuvre dans nos formations vise à relier les savoirs « personnels », acquis par les expériences et les formations antérieures de chaque étudiant, à des savoirs spécialisés, eux-mêmes resitués dans le contexte et historique de leur production. Cette montée en compétence doit permettre aux étudiants d’utiliser une combinatoire et non une addition de connaissances et ainsi de construire leurs compétences professionnelles comprises comme la résultante du savoir agir, du vouloir agir et du pouvoir agir.

La question des rythmes, de la progression dans la formation, la réflexion sur les savoirs et compétences produits et mobilisés en stage, ainsi que la réflexion sur l’expérience de formation sont indispensables pour permettre à l’étudiant de s’inscrire dans un réel parcours professionnalisant.

Notre approche pédagogique s’appuie sur une conception de la formation pensée comme démarche d’appropriation des savoirs et compétences à travers la modalité pédagogique de l’alternance intégrative qui suppose une démarche de réflexivité sur son implication (en tant que sujet en formation), dans le champ de l’intervention socio-éducative et sur ses acquis (savoirs et expériences). Cette conception de la formation s’appuie sur la place spécifique de l’acteur (le sujet en formation est acteur de son parcours) et de l’accompagnement de la professionnalisation.


Pour obtenir le diplôme d’Etat d’Educateur spécialisé le candidat doit satisfaire à huit épreuves ;

Sept épreuves organisées par le Centre de formation :

    • DC1 : La relation éducative spécialisée
      • Présentation du parcours de formation
    • DC2 : Conception et conduite de projets éducatifs spécialisés
      • Etude de situation individuelle ou collective
      • Projet éducatif spécialisé
    • DC3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle
      • Elaboration d’une communication professionnelle
      • Dossier sur le travail d’équipe et les dynamiques institutionnelles
    • DC4 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle
      • Analyse d’une problématique territoriale ou partenariale
      • Contrôle de connaissances sur les politiques sociales

La formation d’éducateur spécialisé a une durée de trois années. Pour les personnes pouvant bénéficier d’allégements ou de dispenses de formation la durée de la formation sera fonction du parcours personnalisé construit avec le candidat.

L’épreuve d’admission repose sur un entretien individuel avec deux professionnels du secteur social et médico-social et/ou un formateur et un professionnel.

Cet oral a une durée de 30 minutes. Au cours du processus d’admission, seront appréciés chez le candidat :

    • Maturité affective et contrôle de soi
    • Capacité d’adaptation, de créativité, d’imagination et d’organisation
    • Aptitude à établir des relations constructives.
    • Aptitude à travailler en équipe.
    • Sensibilité au monde environnant économique, politique et social.
    • Capacité à faire état de ses expériences antérieures et de son parcours.
    • Capacité à conceptualiser, à conduire une analyse et une réflexion critique.
    • Capacité à présenter ses motivations pour la formation et la profession à partir de ses expériences antérieures, personnelles, de formation ou professionnelles.
    • Aptitude à suivre la formation et à bénéficier du projet pédagogique de l’école.
    • Capacité à communiquer de manière écrite : prérequis nécessaire aux travaux relatifs à la formation.
    • Capacité à communiquer de manière orale : prérequis nécessaire aux travaux relatifs à la formation.

Le descriptif des épreuves et les modalités de sélection sont envoyés à chaque candidat et sont accessibles sur le site de l’AFERTES.

Intervenants

11 formateurs permanents encadrent les formations à l’AFERTES.

4 formateurs sont affectés à temps plein pour le suivi et l’accompagnement des étudiants en formation d’Educateur Spécialisé.

Un formateur de suivi est nommé pour chaque étudiant, c’est lui qui garantit la cohérence du parcours, l’accompagnement et le lien avec les sites qualifiants durant les temps de formation pratique. Ce formateur est également chargé de l’évaluation et du bilan du stagiaire.

Outre les formateurs permanents, l’AFERTES s’appuie sur un réseau de plus de 250 formateurs occasionnels qui assurent une partie des heures d’enseignement de la formation des Educateurs Spécialisés.

L’AFERTES a, à ce jour, contractualisé plus de 350 conventions avec des établissements, sites qualifiants, de la région dans lesquels se déroule la formation pratique.

Date de début de l’action

La formation d’Educateur Spécialisé débute en septembre 2022 pour un passage de diplôme en juin 2025.

Voie d’accès

Formation initiale
Apprentissage 
VAE

La formation est déclinée en différents modules. Chaque module est constitué :

    • d’heures de stage,
    • d’heures d’enseignement,
    • d’heures de travail personnel
    • de modalités d’évaluation et de validation (assiduité et implication, contrôles de connaissances, travaux écrits à réaliser, recherches – exposés, évaluations de stage …)

L’acquisition des 4 Domaines de Compétences est validée, séparément, par les épreuves de certification  pour donner lieu à l’obtention du diplôme.

Deux niveaux :

    • Les dispenses automatiques : la dispense d’un Domaine de formation entraine la validation du domaine de compétence correspondant et donc des épreuves de certification s’y rapportant.

      Tabrleu des dispense automatique pour la formation d'éducateur spécialisé

    • Les allégements par protocole : les étudiants souhaitant bénéficier d’un allègement disposent d’un délai de 15 jours après la publication des résultats pour faire leur demande par écrit auprès du Directeur et du Responsable de la formation d’Educateur Spécialisé.

      Une Commission d’allégement est constituée, composée du Directeur et de l’équipe pédagogique (responsables pédagogiques des Domaines de compétences et Responsable de la formation).

      Après accord sur les préconisations établies, le directeur établit avec chacun des candidats un programme de formation individualisé et un Contrat de parcours individualisé est élaboré.

      Cette démarche est formalisée au plus tard quinze jours avant le démarrage de la formation.

Selon votre profil, les coûts et le financement de la formation peuvent varier :

  • Si vous êtes étudiant, demandeur d’emploi, la formation est prise en charge par le Conseil Régional Hauts de France ou Pôle Emploi.
  • Vous pouvez entrer en formation par la voie de l’apprentissage. L’AFERTES est membre du CFA ESSAS.
  • Si vous êtes salarié, le coût est de 6095€ annuel.

Selon votre profil, vous pouvez ajouter les frais de scolarité et les droits à l’inscription qui s’élèvent à 600€ et la CVEC (cotisation vie étudiante et de campus) qui est de 91€ par an.

Des possibilités de financements existent, contactez-nous.

L’AFERTES porte depuis toujours des valeurs d’ouverture à tous et de promotion sociale. Pour faire vivre ces valeurs nous avons mis en œuvre une organisation et un accompagnement pédagogique qui vise à garantir le droit à l’égalité des chances pour tous. Il s’agit donc :

De permettre aux personnes en situation de handicap de trouver les ressources nécessaires à la réussite de leur parcours de formation. Pour ce faire un référent handicap a été nommé afin d’accueillir, conseiller, coordonner les moyens mis en œuvre, mobiliser les partenariats parfois nécessaires, veiller aux aménagements des examens dans le respect du cadre législatif.

Les locaux de l’AFERTES à Arras ont été entièrement refaits en 2014 afin de satisfaire aux normes de la loi n°2005-102 du 11 février 2005, qui définit les prescriptions techniques d’accessibilité garantissant l’adaptation de l’environnement bâti à toutes les personnes, quelles que soient leurs capacités physiques, visuelles, auditives ou mentales.

Indicateurs de performance - Mars 2021

Modifiée en Juin 2022